Le Football Club de Lyon créé en 1893, était jusqu’en 1992 un club omnisports, comprenant 12 sections différentes et 2 500 licenciés, avec plusieurs sites situés dans la périphérie lyonnaise.

 

L’autonomie financière fut accordée au tennis en 1997 ; le FCL s’est alors scindé en autant d’associations qu’il y avait de sections, en donnant l’autonomie financière et juridique à chacune des ces associations

Le site du Stade Henri Cochet, où se trouve depuis 1932 le Siège Administratif, regroupe essentiellement le Tennis et le Hockey sur gazon.

 

Dès 1932, le Tennis comptait 10 courts en terre battue, dans la disposition actuelle.

 

L’année 1968, sous la conduite d’un hockeyeur, Monsieur Dieterlé, allait voir la construction de l’actuelle Halle de Tennis, payée avec des fonds dégagés par souscriptions privées pour lesquelles les membres de toutes les sections du club apportèrent une contribution importante.

 

Ce Club sera un lieu de rassemblement de joueurs prestigieux pendant de longues années. En septembre 1934, l’inauguration du Stade Henri Cochet a permis de recevoir sur les terres battues le 1er championnat du monde professionnel de tennis.

Des noms prestigieux animèrent cette manifestation parmi lesquels :

- Henri COCHET (Champion du monde)

- Bill TILDEN (Champion des Etats-Unis)

- Albert BURKE (Champion d’Angleterre)

- Robert RAMILTON (Champion de France)

L’équipe du FCL composée du capitaine Faivre, de Georges Desthieux et d’un talentueux joueur, Robert Nott, remporte la coupe de la Fédération en 1936.

En 1946, dix ans après ses débuts victorieux, Robert Cirouge dépoussière sa raquette et repart à la conquête d’un nouveau titre de champion national handisport.

Il sera 19 fois consécutivement champion de France.

En 1957 se déroule au Stade Henri Cochet, sur les courts du FCL, la coupe Davis.

 

L’équipe composée de Pierre Darmon, Paul Remy, Robert Haillet et Jean Noel Grinda vient à Lyon défendre victorieusement les chances françaises.

Plus récemment en 1983 à Metz, l’équipe féminine coachée par Henry Naamani est finaliste du championnat de France de 1ère division avec : Catherine Bonnet (N°20), Isabelle Pujade (-4/6), Evelyne Giraud (-4/6), Frédérique Colombet (0), Fanny Coailler (1/6), Patricia Ribolzi (3/6), Pascal Robert (3/6) et Laurence Souc (3/6).

 

En 1985, le FCL reçoit la visite d’Ilie Nastase, 4 jours plus tard, Jean-Pierre Durand (actuel président du FCL Général) est élu à la présidence de la section tennis, présidence qu’il quittera pour des raisons professionnelles en 1989, avant de reprendre le manche de mars 2001 à septembre 2005, remplacé par Gérard Baas. Ce dernier démissionnera en janvier 2009 et sera provisoirement remplacé par Christian Tritsch.

 

En avril 2009, devant la carence totale de candidats, Jean-Pierre Durand reprend la Présidence

La direction sportive est assurée par Jean-François Murgier (BE 2) de septembre 2005 à juillet 2010, ainsi de nouvelles méthodes pédagogiques sont mises en place (club junior, Mini-tennis, Club Ados, …) pour une école de tennis plus performante.

Une structure de Tennis-études a été mise en place en partenariat avec l’établissement St Louis – St Bruno.

En septembre 2010, Cédric Lenoir lui succède, l’objectif principal du nouveau Directeur Sportif étant de continuer à dynamiser le club et d’en faire une référence en matière de compétition ….

 

Depuis le 5 septembre 2011, et comme l'avait souhaité Jean-Pierre Durand, la succession de la Présidence du club, est assurée. C'est dans un esprit dynamique et novateur que Johan PAUL reprend les rênes.

 

En mai 2014, le club se dote d'un tout nouveau club house avec une terrasse qui permet d'avoir une vue panoramique sur tout le site du FCL Tennis. Enfin en juillet 2014, Cédric Roche devient le nouveau Directeur Sportif du club.